LE MEILLEUR CHEVAL N'EST PAS CELUI QUI T'A MENÉ OÙ TU VOULAIS ALORS QUE TU ÉTAIS EN SELLE, MAIS CELUI QUI A FAIT VOYAGER TON CŒUR ALORS QUE TU L'ÉCOUTAIS RESPIRER... 

BIEN DIRIGER VOTRE MONTURE ET CONSEILS DE SÉCURITÉ

 

Ce texte se veut une vulgarisation simple des termes et techniques équestres afin que les gens les moins expérimentés comprennent bien les explications et puissent les appliquer. Nos randonnées sont une initiation à l’équitation et non un cours en bonne et due forme. Les explications et les techniques suggérées sont là pour vous aider à passer un moment agréable et sécuritaire. 

 

 

La position du cavalier

Le cavalier doit être détendu, mais il doit aussi être assis droit.  Une ligne verticale passe par l'oreille, l'épaule, la hanche et l'arrière du talon.  Le coude, la main et la bouche du cheval sont dans le même axe.

 

Pour avancer et arrêter

 

Pour avancer, vous pouvez donner des becs sonores et faire une pression avec vos talons de chaque côté du cheval. S’il n’obéit pas, il faut augmenter la force des coups de talons.

 

Pour arrêter votre cheval, ramener les deux rênes en même temps, vers vos hanches (donc un peu vers le bas).

 

 

Diriger votre monture

 

En général, les chevaux se suivent sans problème, mais nous préférons vous initier quand même à diriger votre monture! Pour diriger, il faut simplement mettre la tête du cheval dans la direction désirée en utilisant vos rênes. Pour ce faire, voyez plus bas les 2 options qui s'offrent a vous. 

 

Vous pouvez, en plus de l'utilisation des rênes, faire simultanément une pression avec votre jambe du côté opposé à la direction désirée (ex : pour tourner à droite, faire pression de la jambe gauche).  Voir image ci-contre

 

 

Option 1 (nous privilégions cette option) 

 

Il faut tenir les 2 rênes dans la même main et positionner notre main au centre, devant le pommeau de la selle en laissant une légère courbe dans les guides jusqu’à la bouche pour que le cheval soit à l’aise d’avancer.  Pour aller à droite, il faut simplement mettre votre main vers la droite, pour aller à gauche, mettre la main à gauche.

 

Option 2

 

Il faut tenir les guides, une rêne dans chaque main, devant le pommeau de la selle en laissant une légère courbe dans les guides jusqu’à la bouche pour que le cheval soit à l’aise d’avancer. Éloignez la main vers l'extérieur du côté où vous désirez aller, en reculant légèrement le coude vers l'arrière (pour tourner à droite, on éloigne la main droite).  

 

Attention : Si vous gardez une tension continue entre vos mains et la bouche du cheval, cela donne à votre cheval le signal d’arrêt!

 

 

 

Le trot en de simples mots!!

 

 

Le trot, c’est comme du jogging, donc, vous aurez l’impression de rebondir dans votre selle. L’idéal, pour éviter de se faire taper les fesses dans la selle, c’est d’accompagner les mouvements du cheval. Donc, tout le long du trot, vous ferez debout-assis-debout-assis en poussant dans les étriers pour décoller vos fesses de la selle. Il est important de faire ses mouvements en gardant toujours les épaules vers de ciel!  Ne jamais se pencher en avant.  

 

Il est parfois difficile d’avoir le bon rythme au départ, donc, vous pouvez également, en vous aidant du pommeau de la selle devant vous, simplement rester debout dans les étriers.

 

Lorsque votre accompagnateur partira le trot, votre cheval devrait partir au trot de lui-même. Si non, donnez des becs sonores et des coups de talons sur les côtés du cheval. Vous devez rester en ligne avec les autres. NE JAMAIS DÉPASSER LE CHEVAL DEVANT VOUS! 

 

LES RISQUES DE L'ÉQUITATION

Nous travaillons avec des êtres vivants qui peuvent avoir des réactions à ce qui se passe autour d’eux. Ainsi, lorsque que vous l’approchez, pour éviter sursaut et ruade, assurez-vous de toujours avertir votre cheval de votre présence en lui parlant d’abord puis, en le touchant pour vous assurer qu’il est bien au fait de votre présence. NE JAMAIS ARRIVER PAR DERRIERE.  

 

Nos chevaux sont généralement calmes et bien entraînés, mais nous ne pouvons prévoir, ni assurer 100 % de leurs réactions et comportements. Ce sont avant tout des animaux! En choisissant de faire de l’équitation, vous pratiquez un sport à risque. Je m’amuse souvent à dire que vous n’êtes pas assis au cinéma - mais bien sur un cheval!! Il y a un risque de perte d’équilibre du cavalier lors du trot qui peut parfois causer une chute. Une réaction vive du cheval dû à une cause externe et hors contrôle pourrait également entraîner une perte d’équilibre, mais les accidents de ce genre sont plutôt rares.